Carrefour Un combat pour la libertél

Arnaud Montebourg : le gouvernement va examiner la situation de Carrefour

26/08/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 6 Commentaires

carrefour Arnaud MontebourgSelon le journal 20 Minutes précise le dimanche 26 août au soir : « Le gouvernement va examiner la situation de Carrefour, qui pourrait supprimer plus de 500 emplois », a déclaré dimanche le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Arnaud Montebourg évoque Carrefour lors d’une émission BFM-TV, RMC et Le Point
« Nous allons nous pencher sur cette entreprise comme nous l’avons fait sur d’autres », a dit Arnaud Montebourg lors d’une émisssion BFM-TV, RMC et Le Point. « Nous allons regarder quelle est la rentabilité de l’entreprise et les raisons pour lesquelles elle se trouve dans cette situation », a-t-il ajouté.
« Le citoyen qui pousse son chariot dans les grandes surfaces doit faire attention à son acte d’achat. » précisait également le Ministre du Redressement Productif. Un retour sur son blog est également instructif : blog Arnaud Montebourg.


Tagged

Articles liés

6 Commentaires

  1. l heritier27/08/2012 at 07:10

    que ce bouffon reste à sa place ! et les chèvres seront bien gardées !

  2. jean-luc27/08/2012 at 17:01

    Qu’il se penche sur le dossier… Mais il faudrait déjà commencer par arrêter de tirer à boulet rouge sur la grande distribution messieurs les politiques… Marge incroyable, salaire de misère, boulot précaire, fossoyeur de fournisseurs…
    Nous sommes les plus gros pourvoyeur d’emploi en France.
    Nous recrutons et formons des personnes avec peu ou pas de diplome…
    Nous ne faisons pas de discrimination de race ou de sexe. La parité (ok surtout en magasin) existe bel et bien.
    Nous sommes de gros pourvoyeur pour les ONG (Croix Rouge, Resto du coeur, Banque alimentaire, etc.) et les premiers à répondre aux solicitations quand il faut aider les sans ressources…
    Nous sommes également en première ligne lorsque les producteurs rencontre des difficultés.
    Nous sommes et demeuront quoiqu’il arrive les moins chers en carburants.
    Nous créons des filières alimentaires,
    Nous ne sommes certainement pas parfait ou exemplaire, mais on ne delocalise pas, on emploi pas de sans papiers, ou de travailleurs illégaux, nos employés bénéficient tout de même de conditions salariales correctes (ily a et il y aura toujours mieux ailleurs), on fait travailler des fournisseurs locaux,… nous n’avons pas les marges des industriels…
    Bon courage M. Montebourg, allez faire un tour du côté de la finance…

  3. Boulet rouge29/08/2012 at 00:25

    Messieurs bien le bonjour,
    Pas parfait… oui, c’est vraiment cela qu’il faut retenir !
    Nous devons regarder le monde de la finance, oui, c’est bien ce que ce ministre regarde… des actionnaires qui font leurs petites histoires entre eux, et le compte est bon avec 500 personnes dehors !
    Juste en passant, l’action rapporte 0.52€ sans rien faire sur l’année 2011, il existe 679 336 000, avec un petit calcul cela nous donne 353 254 720 €… Oui, 353 millions et des brouettes qui sont partis du groupe alors que les salariés ont bossé, pour beaucoup comme des grands malades avec très peu de respect (il faut y avoir travaillé pour le savoir forcement) et assez peu de reconnaissance par la même !
    Sans parler des locaux que Carrefour avait en bien propre… maintenant, c’est l’actionnaire qui va détenir les murs… forcement, il faudra un loyer ! Et en vendant, déjà, le bilan sera très positif, donc, plus de dividendes pour les actionnaires mais aussi des charges qui se créent dans le bilan. Ce qui donne moins d’impôt !!!

    Aussi, la grande distribution ne délocalise pas… oui, enfin, si c’était possible, elle l’aurait déjà fait, c’est sur !

    Il me semble que l’on pourrait en faire des pages et des pages sur les bilans de chaque magasins, le montages des sociétés, du bilan de la sécurité et de l’hygiène… et j’en passe !
    Oui, c’est pas tout propre ici dans la grande distribution, parce là, je ne parle que de Carrefour…

  4. jean-luc29/08/2012 at 15:07

    @ boulet rouge. Je parlais du carrelage, là où est censé se crééer la valeur de l’entreprise aussi bien financière, humaine que commerciale. La finance m’importe mais de très loin. Je pense au 500 suppression de poste, je pense à l’équipe dont je suis responsable et pour laquelle j’essaye de me battre tous les jours. Eux se battent tous les jours pour 1000 euros net par mois pour faire vivre leur famille.

  5. LE CHAT SAUVAGE29/08/2012 at 21:57

    Si les mensonges se disaient en latin, il y aurait abondance de latinistes.
    Alors Mentebourg ou Montebourg ?

  6. Sniper30/08/2012 at 07:31

    Pour ma part, il ne sert à rien de crier avant d’avoir mal. Attendons les directives et sachons les transformer en actions opérationnelles et là nous pourrons les commenter.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.