Carrefour Un combat pour la libertél

Claude Sordet vient de s’éteindre

25/11/2015 par Soulabail rubrique Actualité retail - 1 Commentaire

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de Claude Sordet ce lundi 23 novembre à 82 ans sonnés. Tous ceux qui l’ont connu ne pourrons que vous évoquer sa bienveillance et sa délicatesse.
Le voilà à présent au firmament des grandes voix du commerce qu’il aura à la fois incarné et défendu comme chroniqueur inlassable du secteur, lui qui avait d’une plume à la fois l’esprit et le cœur léger.
Toutes nos pensées accompagnent son épouse Nicole ainsi que leurs enfants.

Salut l’ami.
Yves Soulabail

La cérémonie religieuse aura lieu le
vendredi 27 novembre 2015 à 14h30
en l’Eglise Saint-Servan
9, rue Jeanne Jugan, 35400 Saint-Malo

les fleurs peuvent être déposées aux
PFG, 26 rue de la Marne 35400 Saint-Malo, 02 99 81 89 90

Il sera inhumé le
samedi 28 novembre 2015 à 11h00
au cimetière de l’Est
1, place du Souvenir Français, 35000 Rennes

Adresse de la famille
6, place monseigneur Duchesne
35400 Saint-Malo
02 99 81 20 27
philippe.sordet@p-sd.fr

1
5
2

Présentation de Claude Sordet

Né le 28 décembre 1932, Claude Sordet entreprend en 1957, à l’Economique de Rennes, une carrière de distributeur comme directeur général commercial qu’il poursuit jusqu’en novembre 1970. Directeur commercial, il ouvre en 1959 à Perros Guirec le premier supermarché « Breton » qui prendra par la suite l’enseigne Suma. En 1970 à Saint Brieuc, en partenariat avec le groupe Docks de France, il lance un centre commercial de 18.000 m² qui devance de quelques mois la création à Rennes du centre Alma (30.000 m²) également doté d’un Mammouth de 8.000 m². Claude Sordet est alors le DGA de la SAMGS qui crée des centres commerciaux et exploite des hypermarchés.

À la suite d’un clivage de la majorité de son entreprise, il rejoint à Paris, Jacques Pictet le fondateur du magazine LSA, dont il était depuis l’origine un des administrateurs. En marge de ses fonctions de vice-Président Directeur Général de l’entreprise éditrice, il prend en charge la direction des rédactions de tous les magazines présents et à venir de ce petit groupe de presse professionnelle dont il a été en 1958 l’un des administrateurs fondateurs… (LSA – Néo Restauration – Filière Viandes – Filière Farine – Grand Froid). En 1980, il quitte LSA pour diriger Points de Vente pendant quatre ans, avant de retourner à ses premières amours… LSA . Claude Sordet a été le Délégué Général Exécutif de l’I.F.L.S. (l’Institut Français du Libre Service) et cofondateur de l’Institut français du merchandising (IFM).

Journaliste, Claude Sordet fut également hôtelier, depuis 1971 date de la création de la société Cerel SA, à l’origine en France des premiers petits hôtels 2*NN. Il présidera la société qu’il avait créée jusqu’en 1982 date de la prise de contrôle des 30 hôtels « Minimote » de Cerel SA par le groupe Sphère Ibis (Accor).

En 1989, Claude Sordet regagne son corps d’origine… la distribution. Il intègre alors le Comité Exécutif du Groupe Casino en charge de la direction générale de la Qualité et de la Communication. Peu après, avec Antoine Guichard, il crée une société CSC SA, Conseil en Stratégie de Communication qui verra son terme en 1996. Depuis cette date, Claude Sordet développe en indépendant des activités de conseil en problématique distribution. Il réalise dans ce domaine des lettres mensuelles d’information et de mise en perspective.

Au bénéfice de l’âge et de ses différents parcours professionnels, il est devenu un des historiens du commerce et de la distribution : Les Grandes Voix du Commerce Editions Liaisons – Prix de l’Association pour l’Histoire du commerce en 1997. Claude Sordet a travaillé en qualité d’expert rédacteur sur le rapport : « Quel Commerce demain ? » présenté par Charles Urbain devant le Conseil Economique et Social et voté le 12 janvier 1999.
Il était membre de l’Académie des sciences commerciales, Président honoraire de l’Association pour l’histoire du commerce moderne et avait accepté de participer au documentaire Hyper Duel.

Récompenses

Officier de l’ordre national du Mérite. Chevalier des Palmes académiques Depuis vingt ans, membre de l’Académie des Sciences Commerciales, il a présidé pendant cinq ans l’Association pour l’Histoire du Commerce Moderne (AHCM) dont il est l’un des fondateurs. Claude Sordet était Administrateur Délégué général France de l’AIDA (Association Internationale du Commerce) basée à Bruxelles.

Les ouvrages de Claude Sordet

La distribution, nouvelle industrie, avec Marc Benoun et Michel Biroulès, Presse de la Cité, 1976.
Chiffon rouge, Editions Romillat, 1995.
Évolutions des grandes fonctions dans les entreprises du commerce, Editions Ecodis, 1996.
Les Grandes Voix du Commerce, avec un CD laser, Edition Liaisons, juin 1997.
Docks de France, plein siècle, Edition : Sept et Neuf » – les Grandes Familles.
Les grandes voix de Promodès, Editions Liaison, 1999.
Les Marques de Distribution jouent dans la cour des grands, avec Judas Paysant et Claude Brosselin, Editions d’Organisation, 2000.
Paul-Louis Halley. De Promodès à Carrefour, Editions d’Organisation, décembre 2004.
– La grande histoire des regroupements dans la distribution, avec Claude Brosselin, L’Harmattan, avril 2011.
L’hypermarché : 50 ans déjà…, L’Harmattan, février 2014.
La grande histoire des regroupements dans la distribution
2e édition revue et augmentée
,  avec Claude Brosselin, L’Harmattan, mai 2014.
– Le commerce, cet inconnu…. Ou le siècle de la grande farandole du commerce français, L’Harmattan, août 2015.

Décorations

Officier de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques

Activités de formation et d’enseignement de Claude Sordet

Pendant son long passage à la direction exécutive de l’IFLS (1970-1980 et 1985-1989), Claude Sordet a été amené à développer dans le cadre de la formation permanente de nombreux séminaires d’initiation ou de perfectionnement aux évolutions du commerce. En marge de ces séminaires professionnels il a organisé de nombreuses journées d’étude intra-entreprises ou extra entreprises mais aussi des symposiums patronaux tels « Les Pionniers de Marbella ».

Devenu consultant indépendant, il a mis au point des cours et des séminaires sur : « L’histoire du Commerce »-« Communication de crise : riposter à l’imprévisible ».

Parce que journaliste, directeur de presse mais également responsable d’un important pôle de formation professionnelle Claude Sordet a été conduit à donner des conférences devant des instances patronales mais aussi universitaires. Il a répondu au cours de sa carrière professionnelle aux invitations de grandes écoles de commerce : HEC, ESSEC, ESCP, et ESCL. Ces actions d’enseignement, ont parfois été suivies d’aides et assistances prodiguées à des étudiants préparant des thèses sur le commerce.
Il avait accepté de préfacer la thèse de Yves Soulabail sur les débuts d’Edouard Leclerc.

claude sordet

Tagged , ,

Articles liés

One Commentaire

  1. hamard30/12/2015 at 17:40

    c’est avec beaucoup de peine,que nous apprenons ce jour votre départ “Claude”mes plus profondes pensées vont vers votre gentillesse,votre simplicité,vos bons conseils.
    Nous ne vous oublierons jamais.
    reposez en paix.
    Patrick-Nadège.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Carrefour Un Combat pour la liberté
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.
Ce site est indépendant de la société Carrefour, ne contient et n'exprime que des avis et propositions personnels qui n'engagent en aucune façon la société.
Message à destination des actionnaires du Groupe Carrefour