Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour : Georges Plassat attendu dans le plat pays

19/02/2014 par Soulabail rubrique Actualité retail - 5 Commentaires

capitaine carrefour

« Nul n’est prophète en son pays »… dit-on. C’est au moment où le cours de l’action est particulièrement chahuté en France que Monsieur Gérard Lavinay – dont nous avions évoqué la nomination comme superviseur des activités d’Europe du Nord pour le Groupe Carrefour – ainsi que Monsieur Georges Plassat – PDG -, accompagné de son aide de camps, auront décidé de se retrouver lors d’un déplacement dans le plat pays.

Des “nouveaux marchés” sur le qui-vive
Prévu dans les prochains jours, en dehors de visites de magasins envisagés et de leurs nouvelles formules, ce voyage pourrait être l’occasion d’échanger avec les professionnels de Coméos – une société de conseil-formation qui facilite les rencontres entre grands dirigeants – notamment sur un sujet d’actualité concernant les questions juridiques et légales du commerce en ligne… Allez savoir. Notre grand bonhomme vert* choisi pour l’illustration de cet article n’est d’ailleurs pas mangeur de maïs pour l’occasion mais préférera un vrai chef.
« Ô ! Capitaine. Mon Capitaine ! Vous entendez… Asseyez-vous. Tous autant que vous êtes… Merci Messieurs. »

Nouveau concept et mauvaises pratiques
Au cours du périple de visite… le magasin Market de Wetteren sera visité. Pourquoi donc ? Parce qu’il est le premier d’un long déploiement décidé par la direction sur le nouveau concept. Un magasin mal situé, avec un mauvais passage dit-on… des résultats pas très encourageants, une casse et des coûts journaliers élevés… Le mieux que l’on puisse dire, le meilleur emplacement pour tester un concept.
Réflexion de la base : c’était plutôt les questions d’approvisionnement qu’il fallait traiter et non s’orienter vers une nouvelle dénomination d’enseigne et un nouveau concept… « Pensez-vous. Vous savez chez nous, déjà les gens ils parlent encore de leur magasin GB… Alors Carrefour ou Market… »
La mauvaise pratique présentée ici par Le Loup : avant, on appelait cela l’hélicoptère… C’est pas un truc cochon ! Non. Non. C’est juste que la direction – lorsqu’elle décidait de visiter une zone – personne ne savait à l’avance lorsqu’elle venait… Cela évitait de cacher ce qu’il ne fallait pas voir… et de voir ce qui n’avait pas été caché !
Ô esprit Carrefour… quand reviendras-tu ? Génie. Génie. Sort de ta lampe pour aider le grand cap’tain.

Et l’Italie pendant ce temps aux abois
Un voyage qui n’occultera pas les difficultés que traverse le groupe en Italie, avec des ventes encore en fort recul de près de 6%, ce qui fait dire à certains – étant donné les compétences des hommes choisis à la tête de l’édifice – que ces herbes folles pourraient bien être un jour fauchées.

* Nous lui préférions toutefois une autre illustration – que nous avions arrangé – et que les services du groupe Carrefour nous ont sympathiquement demandé de retirer par recommandé.

service client carrefour

Idée de nouveau service pour les clients Carrefour [ceci est une parodie]

dépenses consommation contraintes

La vie change, les gens changes…

la grande distribution figaro

Une réaction ?


Tagged , , ,

Articles liés

5 Commentaires

  1. JOSEPH19/02/2014 at 11:58

    Encore une visite avec le cinéma qui va avec !

  2. LEE PERRY22/02/2014 at 15:55

    Y aurait il des gens mal intentionnés chez carrefour ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.