Quand on parle du loup…

Logo Le Loup HurlantNous avons une certaine fierté de voir comment la presse professionnelle commence à suivre nos papiers. Nous la lissons et elle nous lit : merci.
Nous ne pouvions imaginé, en revanche, que certains journalistes viendraient cueillir l’information avant sa sortie dans notre abri. Vous vouliez parler de terrier… vous aviez deviné.
C’est bien simple, nous connaissons maintenant les plus influents, qui ne sont pas tous prêts à bavarder… étonnant dans leur métier ! Nous en connaissons très souvent des nouveaux, renouvellement de volonté ou changement organisé ? Pour eux, l’information est toujours difficile à décoder ! Finalement les anciens ne parlent pas toujours – et certains jacassent – et les nouveaux ne comprennent pas toujours – et certain(e)s s’agassent. Faut-il plus de liberté finalement pour parler ? Devinez…

Merci à Linéaires de nous évoquer
Nous n’hurlons pas en permanence, loin s’en faut… et seulement sur ce qui, à nos yeux, sonne faux ! Nous avons d’ailleurs ami commun, qui maltraite parfois et qui est bien malin. Nous sommes juste à propos et oublions les oripeaux de ces vieux journaux – qui iraient d’ailleurs à vau-l’eau s’ils n’avaient de pubs à pleins seaux – avant qu’ils ne nous recopient l’info sans dire mot ! Nous ne voulons parler de Linéaires mais d’informations plus régulières…

Le soldat Olofsson
Veut-on parler de nous… ?

Pour décoder l’information de la grande presse, il faut savoir qui pressent !
Le mieux est encore de voir les proprios, et vous comprendrez coups montés et complots… Bien malins ces fous des rois du CAC, me direz-vous, mais c’est pas beau. Au mieux des « marottes » et pas de super-héros !

super carrefour
Modèle de Super Carrefour à colorier
Superman a colorier Carrefour
Super Carrefour à colorier

7 réflexions au sujet de “Quand on parle du loup…”

  1. e pense qu’il parlait dans Linéaires de l’incompétence de la gérontocratie parasitaire du conseil d’administration de Carrefour ! Légendaire depuis bientot 10 ans après avoir mis le premier des fossoyeurs et des incapables (l’homme qui a même réussi à tuer Marks & Spencers).
    La suite n’a pas été brillante ! Mis à part s’opposer à la sortie de l’immobilier qu’a-t-il fait ?
    Réussi à piquer 300 millions d’euros aux salaries de d’Hyparlo et à ses actionnaires ! ( elle facon de faire du résultat !?).
    Apres Lars est venu d’une autre planète pour construire avec son architecte Nespresso ! Une planet LVMH de l’hyper comme ON LE LUI DEMANDAIT donc ne lui jetons pas la pierre c’est une erreur de casting et tous les professionnels le savaient ! Mais Georges Plassat avait refusé le poste !
    Va-t-on enfin faire ce qu’il faut pour qu’il l’accepte ? J’en doute vu la piètre qualité du conseil !
    Certes ces gens sont tous brillants et sympatiques pris séparement mais totalement ignorant de la culture d’épicier et c’est peut être un “don” qu’ils n’ont pas !
    “Seigneur, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font” ! On fera dire des messes quand ils auront fini de tuer Carrefour ! Mais ces gens là, cher Monsieur, le dimanche ils sont ailleurs, Monsieur ! ;o))

  2. « En vérité, je te le dis, aujourd’hui même tu seras avec moi dans le Paradis » s’ils ne font rien… « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » dirait Bernardo !

  3. Que fais-tu ? Que fais-tu ? Je suis dans la cuisine avec le conseil Mère Grand !
    La cuisine sent bon ? Mère Grand !

Laisser un commentaire