Carrefour Un combat pour la libertél

Groupe Carrefour : Jérôme Bédier nommé secrétaire général et autres départs

03/05/2012 par Soulabail rubrique Actualité retail - 6 Commentaires

jérôme bédier secretaire général carrefourPour ceux qui souhaitent écouter Jérôme Bédier lors d’une conférence exceptionnelle le mardi 29 janvier 2013 suivre le lien
Selon le communiqué publié officiellement du 2 mai et publié par l’enseigne : « Jérôme Bédier rejoint la Direction Générale en tant que Secrétaire général du groupe Carrefour. Il reprendra les fonctions de Pierre-Alexandre Teulié. Jérôme Bédier, 56 ans, bénéficie d’une large expérience dans le domaine de la grande distribution acquise en plus de 20 ans en France au sein du Ministère du Commerce et de l’Artisanat puis à la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution.
Jérôme Bédier occupait précédemment la fonction de vice-président de Capgemini Consulting France, en charge du développement, notamment des secteurs de la grande consommation et du commerce.
Il mettra son expertise du secteur, sa maîtrise des dossiers sensibles ainsi que sa fine connaissance des affaires institutionnelles françaises et européennes au service du groupe Carrefour.
La nomination de Jérôme Bédier prend effet ce jour.

Eléments Biographiques
Jérôme Bédier, 56 ans, possède une solide expérience du commerce et de la grande distribution. Ancien élève de l’ENA, il a dirigé plusieurs missions liées à des interventions économiques au Ministère de l’Économie et des Finances de 1984 à 1986. De 1986 à 1991, il exerce au Ministère du Commerce et de l’Artisanat, successivement comme conseiller technique puis Directeur de l’Artisanat. De 1991 à 1995, Jérôme Bédier développe comme associé, pour le Cabinet Deloitte & Touche, de nouvelles missions internationales de conseil. De 1995 à 2011, il est Président exécutif de la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD). Il a siégé en parallèle au Conseil exécutif puis au bureau du MEDEF, ainsi qu’à Eurocommerce où il était vice-président. En 2011, Jérôme Bédier rejoint Capgemini Consulting en tant que vice-président, en charge du développement, en particulier des secteurs de la grande consommation et du commerce. »

Les avis partagés de professionnels du secteur sur la nomination de Jérôme Bédier
« C’est une très bonne chose cette nomination » peut-on entendre régulièrement chez plusieurs professionnels du secteur qui connaissent de prêt l’entreprise Carrefour. Comme le remplaçant de Jérôme Bédier à la tête de la FCD, on veut parler ici de Jacques Creyssel, est considéré comme beaucoup trop politique et pour le moins proche du patronat… et comme le remplacé de Jérôme Bédier comme secrétaire général, on veut parler ici de Pierre-Alexandre Teulié, ne laissera pas à ce poste un grand souvenir comme ouvert à l’intelligence de la base alors, sur trois énarques en somme, dont on ne pourrait garder qu’un seul, et c’est le bon qui est nommé.
« Voila qui change déjà de LO en attendant l’appel du 18 Juin. Carrefour a perdu une bataille… » me dit-on, avant de continuer en parlant de Jérôme Bédier, dont mon interlocuteur me dit avoir « apprécié la confiance et la clairvoyance. Bon casting de Plassat ! »

Patrick Rouvillois : un autre départ sur la pointe des pieds
Selon nos informations, Patrick Rouvillois (Directeur Marketing Groupe), viendrait également de plier bagage. De l’équipe présentée par Lars Olofsson le 14 janvier 2010 souhaitée afin de porter le plan de transformation que reste-t-il aujourd’hui ? On se souviendra de la phrase d’accroche du communiqué : « Les évolutions de nos instances de management sont un signe très positif pour notre entreprise. Je me réjouis de l’arrivée de nouveaux talents au sein de la Direction Exécutive créée, ainsi que de la promotion interne de Directeurs de fonctions clés pour renforcer le Comité Exécutif. En 2010, cette équipe de direction enrichie va nous permettre de maintenir notre cap stratégique et d’assurer la parfaite exécution de notre plan de transformation. » On se demande d’ailleurs bien comment, dans le secteur, Lars Olofsson a pu se prévaloir du bénéfice d’une clause de non-concurrence de 1,5 million d’euros à moins que… ! Qui serait sur les rangs ? « Et rame » comme ils disent dans la marine… « il faudrait être fou pour dépenser plus ».


Tagged , , , , , , , ,

Articles liés

6 Commentaires

  1. Sniper03/05/2012 at 06:55

    Nous sommes dans la bonne direction je crois. Attention, la route est encore longue et ce n’est qu’un début. Pour refaire référence à un pays que j’aime bien, la longue marche serait elle en route ? Je ne crois pas aux héros mais je crois en l’homme et aux bonnes volonté, nous n’avons pas à faire à des Jedi, mais au moins ça bouge. Ne pensez pas que je me réjouisse des dommages collatéraux, mais a-t-on le choix ?

  2. l heritier03/05/2012 at 12:36

    Premier exemple de “RESTART” plutot que “RESET” : chez les épiciers ont ne réinvente pas la poudre à laver plus blanc et le fil à couper le beurre tous les jours ! Un peu de bon sens, d’huile de coude et de service clients et ça repart !

  3. gibou03/05/2012 at 20:44

    Bien joué, très bonne recrue nous allons peut-être enfin entendre parler de Carrefour dans les médias un peu plus que M. Leclerc…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.