Carrefour Un combat pour la libertél

La FEEF et le Mouvement E.Leclerc signent en faveur des PME françaises

En grande distribution, la consommation ne progresse plus en volume mais change structurellement et qualitativement, portée par la demande de consommateurs de produits locaux, bio, sains et des marques de PME. Ces 12 derniers mois, la croissance des magasins E.Leclerc est portée à 65% par les marques de PME et à 35% par les MDD qui sont fabriquées à 80% par des PME françaises[1].

De g. à d. : Dominique Amirault, président de la FEEF, Jean-François Huet, adhérent E.Leclerc à Blois et responsable national chargé des PME pour le Mouvement E.Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, Président des Centres E.Leclerc et Bertrand Nomdedeu, directeur achats et supply chain chez E.Leclerc.
De g. à d. : Dominique Amirault, président de la FEEF, Jean-François Huet, adhérent E.Leclerc à Blois et responsable national chargé des PME pour le Mouvement E.Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, Président des Centres E.Leclerc et Bertrand Nomdedeu, directeur achats et supply chain chez E.Leclerc.

Pour nouvel élan aux PME françaises

Le Mouvement E.Leclerc et la FEEF ont donné un nouvel élan aux PME avec la signature d’un accord PME. Parmi les avancées à retenir :

  • Développer des contrats pluriannuels pour donner plus de visibilité aux PME sur leur volume d’affaires.
  • Continuer à soutenir, pour la 6ème année consécutive, la trésorerie des 5000 fournisseurs PME de E.Leclerc en réduisant de 10 jours les délais de paiement par rapport à la loi.
  • Valoriser les entreprises labellisées PME+ « Pour un Monde + Engagé » impliquées dans la RSE via des opérations promotionnelles, des rencontres sourcing et bonnes pratiques RSE, des subventions aux projets EnR.
  • Simplifier les appels d’offre MDD entre les PME et la Scamark (Entreprise qui développe Marque Repère, la marque ombrelle des MDD E.Leclerc).
  • Fluidifier la relation supply chain entre les PME et les 16 coopératives régionales par la mise en place d’interlocuteurs dédiés pour discuter, trouver des solutions et aménager les pénalités.
  • Réaffirmer le rôle des binômes en région (1 adhérent E.Leclerc[2]2 / 1 adhérent FEEF).
  • Poursuivre le discernement dans les négociations commerciales.

La FEEF dans son rôle

« La FEEF croit dans l’approche collaborative et la voie contractuelle pour améliorer le cadre commercial et créer de la valeur. La signature de cet accord majeur avec Leclerc en est l’illustration et permet d’aller plus loin dans la différenciation PME que ce soit en termes de délais de paiement et de contrats pluriannuels. Il marque un nouvel élan dans les relations commerciales entre les PME françaises et Leclerc à mettre en œuvre sur le terrain ».

Dominique Amirault, président de la FEEF

[1] Selon Nielsen Scantrack sur 12 mois arrêtées fin janvier 2019 – HMSM-Promo-Drive-SDMP.
[2] Un adhérent est un prioritaire de magasin adhérent au Mouvement E.Leclerc.


Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn