Carrefour : Lars Olofsson reconnu grand maître d’une organisation secrète

Carrefour in Black MIBLars Olofsson, on s’en doutait, vient d’être enfin pris en flagrant délit de flashage rendant totalement amnésique le Conseil d’administration du Groupe Carrefour sur les 3 années de son mandat et partira finalement avec sa retraite de 500.000 euros par an. On pensait l’individu totalement inoffensif et incapable de ce type d’opération mais les faits sont têtus. Nous en avons maintenant les traces irréfutables que nous pouvons vous révéler.

Lars Olofsson roule pour une organisation secrète
On pouvait imaginer l’homme seul dans la mise en place d’une telle forfaiture, finalement nous avons confirmation qu’il agit bien comme grand maître suprême de cérémonie d’une organisation totalement secrète qui ne souhaite pas encore dévoiler son nom. Dès que les investigations de nos enquêteurs aboutiront nous vous tiendrons informés.

Lars Olofsson dévoilé
Lars Olofsson dévoile pour nos enquêteurs son signe distinctif comme grand maître de l’organisation secrète…
neuralizer carrefour
Nos enquêteurs ont retrouvé l’objet permettant le forfait : un neuralizer (arme secrète particulièrement puissante utilisée contre le Conseil d’administration du Groupe Carrefour)

Outils de fuite préconisé et donc d’autodéfense pour les membres de certains Conseils d’administration d’entreprises du CAC40 concernés.

Carrefour deambulateur conseil administration
Nous préconisons pour certains membres du Conseil d’Administration Carrefour l’usage exclusif d’outils adapté aux petits panies à fort pouvoir d’achat.
planet police
De source non officielle, la police nationale serait également sur une piste chez Carrefour…

3 réflexions au sujet de “Carrefour : Lars Olofsson reconnu grand maître d’une organisation secrète”

  1. Je veux en savoir plus sur l’ex-copain Lars qui nous a fait croire un temps qu’il pouvait redorer le blason de Carouf ! vas-y le Loup ! Hurle ! PdC

  2. Que veux tu savoir… où il habite, en cherchant sur mon site tu as l’adresse de “l’ours du grand nord” comme l’on dit maintenant là-haut sur la montagne de Haute-Savoie.

Laisser un commentaire