Carrefour : 150 € de prime dividendes en novembre

carrefour nouveau chariot
Ça roule de prime abord

Information exclusive Le Loup Hurlant
De plusieurs sources syndicales, la direction générale Carrefour vient d’ouvrir les négociations ce vendredi sur la prime dite « dividendes » jusqu’au 28 octobre prochain. Ces négociations permettraient l’octroi d’une prime d’un montant de 150€ – sur la base d’un temps complet – qui devrait être versé sur le salaire de novembre, c’est-à-dire le 1er décembre. FO, syndicat majoritaire chez Carrefour, a déja fait savoir son intention de valider cet accord. Nous ne connaissons pas à l’instant de la rédaction de ce papier la réaction des autres syndicats.

L’article principal du texte que l’on porte à notre connaissance :
« Article 4. Montant de la prime de partage des profits et modalités de répartition
La prime de partage des profits est fixée à un montant de 150 € nets soit 162,62 € bruts pour un salarié à temps complet justifiant d’une durée de présence ininterrompue dans l’entreprise au cours de l’exercice au titre duquel elle est attribuée.
La durée de présence s’entend des périodes de travail effectif. Pour les salariés à temps partiel, elle est réduite au prorata de leur horaire contractuel de base. »

MODALITÉS :
Avoir été présent 3 mois en 2010, cette prime étant calculée au prorata en fonction du temps de présence sur 2010 et du temps de travail.

Une avancée sociale non négligeable pour la prime dividende
En haut lieu, bien que ne remettant pas en cause cet acquis, l’on fait remarquer que la situation en France sur le pouvoir d’achat était déjà devenu globalement favorable suite aux augmentations dernièrement acquises en cette période de crise. Le dernier accord avait ainsi permis une augmentation des salaires de 2% au 1er mars, une prime exceptionnelle de 200 euros au 31 juillet et une hausse de 7 à 10% de la remise sur tous les produits vendus en hypermarchés pour les salariés de l’enseigne.
Il est vrai que la situation ne peut évidemment être comparée avec les 8% pour les salariés Carrefour présents sous d’autres cieux, bien qu’il soit important que la direction générale puisse comprendre l’importance des valeurs historiques de l’entreprise.

On se souvient du mouvement social qui avait précédé ces augmentations salariales en début d’année :

prime dividendes carrefour 150 euros
Ceci est un trucage d’une publicité Carrefour. Cliquez sur l’image pour participer au jeu Unilever.

Laisser un commentaire