Carrefour Un combat pour la libertél

Coronavirus : maladie du comportement d’achat

Le coronavirus a modifié l’attitude des consommateurs, notamment concernant leur intérêt pour les denrées alimentaires non périssables telles que l’huile, les pâtes, la farine ou le riz. Un changement dans le cycle d’achat qui se retrouve surtout depuis la semaine dernière. Evidemment, de nombreux supermarchés commencent à manquer de stocks.

Carrefour ste sainte genevieve des bois parking magasin
Illustration : magasin Carrefour de Sainte Geneviève des Bois (archives)

La peur tue toujours la logique en premier !

Le coronavirus est arrivé en Europe il y a quelques semaines et les français ont déjà été mis en alerte et leurs intentions d’achat en témoignent.

Tiendeo.fr, la plateforme d’offres et de brochures géolocalisées et entreprise leader dans les solutions de drive-to-store pour la grande distribution, révèle quelques données pertinentes en référence aux recherches* de produits sur sa plateforme au cours de la semaine dernière.

D’une part, les consommateurs français ont multiplié par 7 leurs recherches de masques au cours de la semaine dernière (semaine du 18 au 24 février), plaçant ce produit comme l’un des plus demandés par les citoyens pour prévenir la propagation du virus.

D’autre part, le secteur alimentaire connaît également un certain impact en raison de l’évolution des intérêts d’achat des consommateurs français. Parmi les produits dont les recherches ont le plus augmenté, on trouve les pâtes (+57%), l’huile (+9%), la farine (+25%) ou le riz (+20%). Des indications qui démontrent que les français constituent des stocks de produits non périssables ou plus durables en cas d’aggravation de la situation. Une croissance qui se constate dans de nombreuses enseignes ou ces produits commencent à être en rupture de stocks.

Les média coupables du coronavirus

« Il est très intéressant de constater que les français, bien que le coronavirus ne soit pas développé de manière significative dans l’hexagone, se préparent déjà à subir les potentielles conséquences d’un développement massif de la pathologie. L’achat de denrées non périssables et de première nécessité telles que le riz ou les pâtes démontrent que les consommateurs français sont dans l’anticipation et préfèrent constituer un petit stock en cas de besoin. L’augmentation des recherches autour de ces produits est en croissance permanente chaque jour et est en phase avec le développement du coronavirus dans le Monde » témoigne Cédric Genet, Country Manager France chez Tiendeo.

* Données internes concernant les recherches effectuées par les utilisateurs de sa plateforme en France (500 000 en moyenne par semaine) comparant les périodes du 11 au 17 février 2020 et du 18 au 24 février 2020.

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Suivez-nous
Documentaire TV
Carrefour Un Combat pour la liberté
Commission d’enquête
logo assemblee nationale