Intermarché : pingouins et sirènes contre le chalutage en eau profonde

intermarche chalut eau profondeAprès plusieurs actions menées et une frémissement dans la presse sur ces sujets, la pétition contre le chalutage en eau profonde de l’association Bloom a déjà recueilli plus de 700.000 signatures. La Nouvelle Ecole Écologiste a souhaité appuyer cette mobilisation par une action originale, en défiant l’enseigne Les Mousquetaires sur son terrain : celui des magasins.
Pour l’association, ce chalutage et ces grands filets dérivants seraient responsables de la destruction massive de la faune sous-marine, le tout pour rejeter près de 97% des poissons à la mer (morts) tout en bénéficiant des subventions européennes. Le groupe Intermarché posséderait à cette occasion 6 des 11 chalutiers grands fonds.

Un lobby au Parlement européen  
Le mardi 10 [décembre] 2013, le Parlement européen aura la possibilité de changer les règles pour mettre fin à cette pêche aberrante et favoriser une pêche à la fois plus respectueuse de l’environnement et plus créatrice d’emplois (jusqu’à 10 fois plus de marins pour la pêche à la palangre par exemple). Ce que dénonce l’association se résume dans la volonté de limiter le blocage de la France pour cette avancée, ainsi qu’un lobby qualifié de féroce de la part d’Intermarché.

Un acte de consommateur pour les membres de l’association
La Nouvelle Ecole Ecologiste invite tous les consommateurs à refuser le chalutage en eau profonde et à interpeller à leur manière (déguisés ou pas!) la direction du magasin Intermarché en bas de chez eux).

Intermarche mousquetaires association bloom

classement bloom

classement supermarches bloom

7 réflexions au sujet de “Intermarché : pingouins et sirènes contre le chalutage en eau profonde”

  1. Attention dans les eaux profondes il y a des maquereaux qui représentent toutes les enseignes !

  2. Et si demain on apprend que les Mousquetaires revendent leurs prises aux autres distributeurs… est ce que les scores vont évoluer ?

  3. Le 10 novembre c’était un dimanche ! Ils travaillent pas le dimanche nos parlementaires, nous si !

Laisser un commentaire