Michel-Edouard Leclerc : "challenger […] Carrefour et le doubler d’ici les 2 prochaines années"

michel-edouard-leclerc-carrefour-entretienMichel Edouard Leclerc, président du groupement de commerçants indépendants E.Leclerc, est interviewé ici par Brice Alzon pour Le Figaro, lors de la réunion de présentation du livre Le Commerce associé. Entreprendre autrement pour réussir de Michel Choukroun, sous la direction de la FCA.

Michel-Edouard choisirait-il la stratégie du « quand je me compare, je me console »
« 12 ans après la fusion Carrefour-Promodès qui avait été une sorte de tsunami de puissance très très forte dans la distribution française, aujourd’hui, on en est à challenger directement Carrefour et le doubler d’ici les deux prochaines années. […] Vous savez, l’innovation vient rarement du coeur du CAC40, du coeur de l’institution […] ce sont les bretons qui créent le discount, la distribution moderne, donc c’est toujours aux marges d’un système de rente, d’une réussite qui s’est installé dans une rente que se renouvelle l’offre commerciale, l’offre industrielle […]. »
Les plus fins des lecteurs auront noté que la stratégie est toute autre… d’erreur en erreur… le fils viendra finalement à renier la vision  du père et cela juste pour une question politique courant 1981 ! C’est toute l’incompréhension du discours actuel de l’enseigne Leclerc, qui se targue d’être distributeur de produits pré-vendus, et qui n’est aujourd’hui pourtant plus distributeur ! On marche sur la tête…
Dans un pays où la presse professionnelle continue d’évoquer le hard discount alors que nous n’en n’avons plus… le premier distributeur, devenu commerçant, peut bien défendre sa qualité de distributeur… A ni rien comprendre !

 

6 réflexions au sujet de “Michel-Edouard Leclerc : "challenger […] Carrefour et le doubler d’ici les 2 prochaines années"”

  1. surtout ils ne savent que tuer les PME pour se faire plus de fric !
    coté curé ! ils sont les chefs de la curée des PME.

  2. Tu veux évidemment parler de “La Curée”, le roman d’Émile Zola de la série “Les Rougon-Macquart”. Tu te souviens qu’il a pour thème la vie débauchée du Paris du Second Empire, que Zola résume en ce groupe binaire « l’or et la chair ». On en dans ce délire… toujours et encore en effet.
    – Père [de la distribution], pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font (Lc 23,33-34)

Laisser un commentaire