Négociations Annuelles Obligatoires Carrefour 2013

nao carrefour 2013Voici mis à disposition, suite aux négociations annuelles obligatoires entre les représentations syndicales et Carrefour SAS, le document signé respectivement par deux syndicats (la CFE-CGC, la FGTA-FO) et la direction. La CFDT et la CGT n’ont pas signé le document.

8 réflexions au sujet de “Négociations Annuelles Obligatoires Carrefour 2013”

  1. Qu’il manque ou non des signatures n’est pas le plus important, le nombre importe peu cela donne juste une légitimité aux propositions de la Direction.
    Quant à mon opinion sur cet accord je préfère me taire plutôt que de passer pour un grossier personnage…
    Quand est-ce que cette société va intégrer dans la rémunération de ses salariés du collège “employés” une variable individuelle ?

  2. Pas assuré que cela soit d’actualité dans un avenir proche… Il faudrait déjà que les comptes d’exploitation soient totalement gérés de façon autonome.

  3. Autonome en effet mais est-ce normal qu’un(e) Directeur(trice) avec une rémunération à plus de 10k€ mensuel ne peut pas prendre la responsabilité totale de sa gestion ?
    Il faudrait déjà réfléchir sur le bien fondé de continuer à distribuer un bonus encadrement (rémunération non contractuelle, je tiens à le préciser !) dans des établissements sortant un bas de ligne négatif depuis 2 ans, comme c’est le cas dans mon établissement !
    Les réunions extra-ordinaires au sujet du bilan social se déroulent actuellement (délai légal avant fin avril de mémoire) et quand j’épluche le bilan social de mon établissement (surtout la partie rémunération), je ne comprends pas comment la Direction veut motiver ses salariés…

  4. @Bertrand
    Nous avons évoqué hier, avec une personne qui connaît l’entreprise depuis de nombreuses années, qui est est justement orienté sur ces questions que Carrefour justifiait des salaires plus élevés parce que la productivité y était plus forte. Comment la productivité y était plus forte… parce que chacun avait des responsabilités plus grandes.
    Les décisions du siège que l’on connaît aujourd’hui étaient donc prises en fait par les salariés eux-mêmes. La centralisation est l’antidote des salaires élevés et donc de la motivation !

  5. Les NAO de cette société ont été réalisées précédemment et celles de Carrefour Hyper SAS ne la concerne pas encore. Les syndicats détiennent le contenu de ces NAO.

Laisser un commentaire