Ouverture dominicale : 20 000 emplois à la clef selon Gérard Atlan du CdCF

cdcfLe Conseil du Commerce de France rappelle qu’il est favorable à un assouplissement de l’ouverture des commerces le dimanche. Il a exprimé cette position, dans son Pacte pour le développement du Commerce : afin que le Commerce puisse s’adapter à l’évolution des modes de vie et à l’ambition touristique de la France, le CdCF propose que la législation actuelle soit assouplie. Ainsi, chaque commerçant devrait pouvoir ouvrir librement 10 à 12 dimanches par an. Cette souplesse générera 20 000 emplois temps plein.
La réglementation actuelle laisse apparaître une mosaïque de régimes spécifiques, l’environnement juridique, trop flou, aboutit à des situations de distorsion de concurrence. Le législateur pourrait fixer les conditions d’ouverture et laisser ensuite la décision à l’appréciation du commerçant.

Gérard Atlan : « François Hollande qui s’était montré très ouvert »
“Nous souhaitons que chaque commerçant puisse, s’il le souhaite, ouvrir jusqu’à 12 dimanches par an. Nous souhaitons que cette décision soit libre, que le commerçant puisse apprécier cette opportunité lui-même, déconnecté de la volonté du Maire. J’ai soumis cette proposition en 2012 au candidat François Hollande qui s’était montré très ouvert et favorable à une plus grande souplesse d’ouverture des magasins à condition qu’elle soit menée en concertation avec les salariés” déclare Gérard Atlan, président du Conseil du Commerce de France.

2 réflexions au sujet de “Ouverture dominicale : 20 000 emplois à la clef selon Gérard Atlan du CdCF”

  1. Je pense que le fait d’ouvrir les magasins le dimanche contribuera à fermer de nombreux petits commerces de proximité et de centre ville qui ont eux des emplois pérennes pour créer des petits contrats précaires (moins de 10heures).La loi Maillé a ouvert la boite de pandore et maintenant tout doit être ouvert.je tiens juste à rappeler que ce que vous dépenserez le dimanche vous ne le dépenserez pas le lundi .

  2. C’est évidemment un sujet complexe, d’autant qu’internet capte le dimanche ce que certaines personnes ne peuvent acheter le lundi…

Laisser un commentaire