Carrefour Un combat pour la libertél

La riposte de la CGT Groupe Carrefour contre le Plan Bompard

23/12/2017 par Soulabail rubrique Actualité retail - 0 Commentaire

Nous avions eu l’occasion de présenter les propos tenus lors de la conférence de presse de la CGT Groupe Carrefour dans un précédent article. Le collectif CGT Groupe Carrefour vient de lancer ce qu’il appelle 11 « points chauds », autant dire 11 grèves dans différents magasins du groupe contre la politique de la direction générale portée par Monsieur Alexandre Bompard et son entourage.

On se posera juste la question de savoir comment une entreprise qui allait si bien finalement avant la passation de pouvoir entre Georges Plassat et Alexandre Bompard, peut aller si mal après…

La CGT Groupe Carrefour applique le langage d’acte

Nous reproduisons intégralement le communiqué de presse de l’organisation syndicale, bien que la solution soit pourtant simple, pour Carrefour et toutes les entreprises de France dans cette situation…

“Le Collectif CGT Groupe Carrefour organise des rassemblements devant 11 « points chauds » répartis sur plusieurs régions de France.

Pour dénoncer le manque d’effectif actuel et la détérioration des conditions de travail dans toutes les enseignes du Groupe Carrefour, les passages en franchise ou en location gérance, les restructurations et les suppressions de milliers d’emploi du « Plan Bompard ».

Cette mobilisation fait écho à un mouvement national du « collectif CGT Groupe Carrefour » regroupant toutes les enseignes du groupe (Hypermarchés Carrefour, Carrefour Market, Entrepôts, Carrefour City, Carrefour Contact, Carrefour Banque, Super Azur…).

La première étape de la mobilisation des salarié.e.s à l’appel de la CGT Groupe était le rassemblement du 7 décembre devant le siège de Carrefour à Massy (91) qui fut un énorme succès et a rassemblé plus de 300 manifestants, représentant toutes les enseignes.

A la suite, une conférence de presse a été organisée le 15 décembre à la Fédération CGT Commerce et Services, au cours de laquelle nous avons annoncé l’organisation de plusieurs « points chauds » pour les fêtes de Noël.

Ces actions ont pour objet de dénoncer les manques d’effectif actuels et le plan « Bompard » dont l’annonce prévue en novembre, a été repoussée au 23 janvier 2018.

Le but de la direction est de se gaver comme des oies pendant les fêtes de fin d’année et les soldes, pour ensuite tondre les salarié.e.s comme des moutons.

Ces « points chauds », répartis sur plusieurs régions devant des Hypers Carrefour ou des Carrefour Market, sont destinés à maintenir la pression sur la direction en dénonçant les dégâts du « plan Bompard » auprès des salarié.e.s, des client.e.s et de l’opinion.

Mais aussi les passages à la franchise ou en location gérance, les bas salaires, la souffrance au travail liée au manque d’effectif et le manque de considération et d’attention pour la clientèle qui n’est malheureusement plus la priorité du Groupe, qui pense davantage aux actionnaires.

La CGT se doit d’organiser les actions nécessaires à la mobilisation des salarié.e.s pour contrecarrer le « plan Bompard » destiné à faire du Groupe Carrefour une simple et vulgaire holding financière immobilière gérant désormais ici et là des mètres carrés plus ou moins rentables.


Liste des « points chauds »
22 décembre : Market Courbevoie (92) ; Carrefour Port-de-Bouc (13) ; Carrefour Lomme (59) ; Carrefour Montluçon (03) ; Carrefour Givors (69).
23 décembre : Market Paris Maubeuge (75) ; Market Marolles-en-Hurepoix (91) ; Market Froges (38) ; Market Nice Gorbella (06) ; Market Betton (35) ; Carrefour Rennes Alma (35).

Exemple à Courbevoie, 90% du personnel en Grève contre le “Plan Bompard”.

CGT Groupe Carrefour


Tagged , ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.