Salariés capitalistes ?

jacques defforeyDixit Jacques Defforey, repris dans un article intitulé Salarié capitalistes : “La loi ne trouvera ses vertus que pour autant que l’entreprise qui l’appliquera…” Nous n’avons malheureusement pas trouvé la source précise de cet article dont nous recommandons pourtant la lecture. Si un lecteur reconnait la source… merci de nous tenir informé.
La suite du propos nous semble également particulière instructive. Nous sommes alors en fin 1980.
D’autres articles sont à relire – au passage – sur une thématique proche évoquant la question de l’affectio societatis des actionnaires…

salaries capitalistes
Information et décentralisation…

7 réflexions au sujet de “Salariés capitalistes ?”

  1. Oui mais il n’y a plus chez Carrefour une personne comme Jacques Defforey !

  2. entièrement raison… de plus, des gadgets, Carrefour en est rempli… et parfois même on les empiles

  3. M. Marcel Fournier disait chez Carrefour nous avons opté dès le début pour une décentralisation de la gestion et la délégation des responsabilités il faut réellement le mettre en pratique et quotidiennement !
    A Carrefour, nous payons nos cadres et même le reste du personnel un peu plus cher qu’ailleurs mais là n’est pas l’essentiel !
    Nous pensons que l’intérêt de la vie d’un homme, c’est de gagner sa vie et surtout de s’intéresser à son travail, c’est une satisfaction bien plus grande !

  4. Des chefs de rayons il n’y en a plus !
    Il faut les former pour les responsabiliser et ça il n’y a plus personne pour le faire.
    Fut une époque où l’étape du plan de formation annuel était un vrai rendez-vous des managers.
    Un CR qui était embauché se voyait prescrire l’Accueil Chef de Rayon, puis tous les ans 1 à 2 formations de Management, puis Chef de Secteur (poste envié à l’époque) avec CS1, CS2, TB1, TB2, TB3…
    Tout ça, terminé.
    Depuis 1999, tout est mort, perdu.

Laisser un commentaire