Carrefour Un combat pour la libertél

Carrefour : la presse s’emmêle les baguettes sur la Chine

27/06/2013 par Soulabail rubrique Actualité retail - 1 Commentaire

liu bolin supermarcheOn peut imaginer la presse professionnelle à l’écoute des marchés et des informations générales diffusées… En est-on bien assuré ?
A l’exemple, l’actualité de Carrefour sur la Chine a été diversement commentée.

Capital confirme l’inconfirmable !
Reprenons les faits comme présentés dans le média Capital.fr. « Selon le Wall Street Journal Carrefour étudierait actuellement la cession de ses activités en Chine et à Taiwan, par le biais d’une introduction en Bourse à Hong Kong ou par un rapprochement d’actifs. La première option nous semble pour le moins délicate à mettre en œuvre compte tenu de la forte détérioration des marchés boursiers en Asie. Elle aurait néanmoins l’avantage de permettre au groupe de lever 1 milliard de dollars (environ 762 millions d’euros), selon le quotidien américain. Après avoir conseillé aux abonnés Premium de Capital.fr de vendre le titre à 22 euros (en avril), leur permettant d’engranger une plus-value de 33,5%, nous recommandons de rester à l’écart du groupe de grande distribution. Depuis notre conseil, Carrefour a perdu près de 10% en Bourse. »

Le Quotidien du Peuple en ligne plus factuel
Sous le titre « Carrefour ne quittera pas le marché chinois », Le quotidien du Peuple en ligne est bien plus éclairant sur le constat que l’on peut faire actuellement de la situation de Carrefour en Asie. « L’enseigne française, Carrefour SA, le deuxième plus important détaillant au monde d’après son chiffre d’affaires, a nié mardi l’idée de vouloir cesser ses activités en Chine. “C’est totalement faux”, a déclaré une source proche de Carrefour Chine. Des rumeurs similaires avaient déjà circulées l’année dernière. […] “La Chine est un marché très important pour Carrefour. Il est vrai que la situation économique actuelle du pays peut poser quelques difficultés pour les détaillants, mais cela n’empêche pas une expansion continue de Carrefour en Chine”, a déclaré Thierry Garnier, président et chef de la direction de Carrefour Chine, lors du Forum Fortune Global Forum 2013. Le groupe français avait fait part dernièrement de son intention d’ouvrir un point de vente dans trente nouvelles villes chinoises au cours des trois prochaines années, en particulier dans les villes et régions centrales et occidentales. “Les hypermarchés dans les grandes municipalités, comme Beijing et Shanghai, se sont bien développés. Les Géants de la distribution doivent chercher des marchés émergents dans les zones centrales et occidentales, où ils peuvent profiter de la baisse des coûts et de l’augmentation du pouvoir d’achat”, a expliqué Peng Zhen, secrétaire général adjoint de l’Association chinoise des chaînes de magasins et franchises. […] Thierry Garnier a ajouté que Carrefour allait maintenir une vitesse d’expansion d’environ 20 à 25 nouveaux points de vente en Chine chaque année. »

A ce demander à qui profite cette double vision contradictoire qui nous rappelle le travail de l’artiste Liu Bolin, sur ce que nous pourrions évoquer de “faux-semblant”.

 


Tagged

Articles liés

One Commentaire

  1. xavier kemlin28/06/2013 at 07:34

    la chine va bouffer carrefour !
    qui sera le nouveau patron ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.