Carrefour Un combat pour la libertél

Clifford Chance conseille Carrefour Banque

25/01/2014 par Soulabail rubrique Finance - 0 Commentaire

banque carrefourOn apprend que Natixis, en tant qu’arrangeur, avait mis en place une opération de titrisation des crédits renouvelables associés aux cartes de crédit PASS émises par Carrefour Banque. Les créances [étant] cédées à un FCT à compartiments dont le refinancement est initialement assuré par l’émission d’une série d’obligations prioritaires admises à la négociation sur Euronext Paris, pour un montant total de 400 millions d’euros, ainsi que d’obligations subordonnées et d’obligations cédant autosouscrites par Carrefour Banque.
Il s’agit ici de la première opération de titrisation de cartes de crédit de Carrefour Banque et de la première opération publique de ce type en France depuis 2009.

Me Frédérick LacroixToujours selon la même source professionnelle, Carrefour Banque était conseillé par Clifford Chance avec, pour les aspects financements Frédérick Lacroix, associé, Sophie Guilhem-Ducléon, counsel, et Fabien Jacquemard, et pour les aspects droit de la consommation Dessislava Savova, associée, et Alexander Kennedy. Natixis était conseillé par Linklaters.

Clifford Chance avait eu l’occasion de conseiller Carrefour pour l’introduction en bourse de Dia (2011), sur la cession de ses activités en Malaisie à Aeon (2012), dans l’acquisition de 129 magasins de la chaîne Eki en Argentine (2012), la réorganisation de son partenariat avec Sabanci (2013)…

 


Tagged ,

Articles liés

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2030 C'était la fin de l'agriculture française
Suivez-nous
Documentaire TV
Pouvoir d’achat
Appel de Michel Leclerc aux candidats à la présidentielle 2017
Carrefour Un Combat pour la liberté
Groupe LinkedIn
Animateur du site
Yves Soulabail Yves Soulabail est conseil en retail et formateur. Membre de l’Association Etienne Thil, secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du Commerce, il sauvegarde les archives du secteur et perpétue les enseignements de Bernardo Trujillo.