Carrefour passe par les banques… alimentaires mon cher Watson

Carrefour une petite part de vos coursesLe commerce, c’est « Je te donne et tu me rends ». Nous l’avions expliqué dans un papier intitulé « Pourquoi l’usine à vendre devient une usine à perdre… ses illusions ? » Donner sans retour, c’est mettre en dette dans les bases du commerce qui visent simplement à rééquilibrer les écarts entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas.
Ici, il en va autrement. Les banques alimentaires collectent. La manière évoquée est donc le don, du 21 au 26 novembre 2011, par apport en marchandise. « Beaucoup de gens se retrouvent dans la misère. Si la Banque alimentaire s’arrêtait aujourd’hui, ce serait la guerre » précise Philippe Montois, un bénévole, selon un article de La Voix du Nord. Là où le commerce ne passe pas, c’est en effet le combat.

 

Qu’est-ce que je te donne ?
Nous parlons volontairement de cette opération après sa réalisation, pour ne pas contrecarrer évidemment les dons. Il reste toutefois étonnant la mise en forme des bons. Non que l’idée soit mauvaise, bien au contraire, mais Carrefour – le grand défenseur des marques – dont Lars Olofsson est le chef de fil – lui qui ne tient qu’à un fil – ne veut sans doute pas casser l’image des marques et présente une jolie boite à la Bonduelle… et propose finalement des produits Carrefour Discount. Pourquoi ce choix ? Nous cherchons mais ne trouvons de raison logique, à moins que l’agence ne prenne comme habitude de nous faire croire ? Nous y reviendrons.
[PS : complément du 28 novembre, nous venons de voir dans une gare la campagne de communication réalisée par Les Banques Alimentaires et remarquons que cette fameuse boîte de haricots n’est pas présentée par Carrefour mais par l’organisme collecteur… Le Loup, sur ce coup, est tombé à côté du terrier… Il faut dire que Carrefour signait le document… pas bien clair en somme.]

Carrefour banque alimentaire
Carrefour banque alimentaire, recto du document remis en caisse
Carrefour banque alimentaire discount
La mise en avant de produits Carrefour Discount
carrefour discount haricot
Une boîte de haricots Carrefour Discount
haricot bonduelle
Une boîte de haricots Bonduelle

Au fait, en passant par les banques et les marques… des images étonnantes à voir sur les Champs Élyséens parisiens en ce moment. Entre une banque que connaît Carrefour et le Fouquet’s Paris, un restaurant qui a fait parler de lui, la boutique Louis Vuitton… Une marque bien entourée… et Carrefour qui, par ailleurs, ne sais plus à qui donner…

Entre HSBC et le Fouquet's Paris, la boutique Louis Vuitton sur les Champs Elysées

Dans la vitrine : Bomb Cello (1984, de Charlotte Moorman – violoncelliste – collection Pierre-Louis Ezavin). De quelle musique les marques veulent-elles nous jouer ? Un conseil, si je puis dire, il ne faut pas entrer dans le commerce avec cet esprit et changer de partition.

 

bomb cello charlotte moorman


2 réflexions au sujet de “Carrefour passe par les banques… alimentaires mon cher Watson”

  1. Bien venu chez Al-Qaida version Louis Vuitton !
    Ça risque bien de finir par lui péter à la figure au Carrefour de ses illusions !

Laisser un commentaire